Forum de discussions sur les spondylarthrites
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Taux d'invalidité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LINETTE



Féminin Nombre de messages : 2
Age : 56
Localisation : Essonne
Emploi/loisirs : Comptable - Mosaique-théatre-tennis de table
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Taux d'invalidité.   Dim 15 Nov - 13:53

Bonjour,
Pourriez vous m'indiquer le taux d'invalidité, donné en général pour cette facheuse "Spondylarthrite Ankylosante" et à quoi correspond ce taux, en montant versé par la Sécurité Social. Merci, car j'ai des crédits qui courent.
Douleurs qui se réveillent en ce moment.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Dim 15 Nov - 16:01

Bonjour,

Le 24 de ce mois je dois passer chez le médecin de la sécu en vue d'une invalidité. Je pense que c'est comme pour d'autres maladies, le taux dépend de la gravité de la SPA. D'après ce que je sais une personne handicapée touche 650 euros par mois d'allocation. Il faut ajouter ce que verse la caisse de prévoyance que vous avez sur votre contrat de travail (si vous travaillez).

Voilà si d'autres peuvent être plus précis.

Bon couarge cher BETOUX, il en faut...

Ah ce qui est bien c'est que vous alliez trouver un ou une assistant (e) sociale... ils pourront vous aider... car il existe plein d'aides...

Pff... en plus des douleurs on doit mendier...
Revenir en haut Aller en bas
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Dim 15 Nov - 21:28

est ce que l'allocation d'invalidité ne dépend pas aussi du travail effectué (temps plein ou mi temps) ? en plus de l'invalidité elle même à travailler. Mais qui donne le droit à l'invalidité, la médecine du travail ou la sécu ? Et combien de temps faut il être en arrêt maladie pour avoir droit à l'invalidité ? Et puis il y a la sécu qui paye, puis la CAF aussi un petit quelque chose je crois ? et l'AAH (allocation pour adulte handicapé) qui est versée par l'ancienne COTOREP non ?
Je m'y perds un peu.
Merci de nous donner des détails précis Samuru et Betoux !
Parce que si ne plus travailler paye aussi bien que travailler, à quoi bon continuer à se lever le matin alors ?
A BIENTOT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Dim 15 Nov - 21:29

au fait Samuru, il est mignon ton chat noir ! faut pas être superstitieux !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Lun 16 Nov - 12:00

Pour avoir droit à l'invalidité, il faut être en arrêt maladie je pense plus de six mois (c'est mon cas). Qui donne le droit? Normalement ton médecin le sait, et c'est ton médecin généraliste qui va faire la demande au médecin conseil de la Sécu (il faut que tu lui en parles et que tu te pleignes... il faut vraiment insister). Ensuite tu es convoqué. Pour ma part le médecin a fait la demande le 2 nov, et je suis déjà convoqué pour le 24 du même mois.

Pour les reste, les aides que nous pouvons avoir, les démarches à suivre, il faut voir cela avec un assistant social de la sécu qui saura t'expliquer.

Merci, c'est une petite chatte, elle s'appelle Mimi. Quant-à la superstition.... elle prend souvent la place de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
LINETTE



Féminin Nombre de messages : 2
Age : 56
Localisation : Essonne
Emploi/loisirs : Comptable - Mosaique-théatre-tennis de table
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Réponse taux d'invalidité.   Lun 16 Nov - 19:12

Merci de m'avoir répondu SISSY13 et SAMURU (Nous avons la même date d'anniversaire..29/10 et 2ans d'écart).Bref.
J'utilise pour les toutes premières fois ce forum et j'ai eu du mal à trouvé ou vous répondre...Si je savais bien utiliser ce forum, je souhaiterai inscrire mon surnom "Linette" plutot que BETOUX mais je ne sais pas le modifier.
SAMURU merci de m'informer après ton passage à la Sécurité Sociale.
Je vais essayer de récupérer d'autres infos et je vous les transmettrai, à condition que je retrouve facilement ou vous répondre.
Il y a combien de temps que la SPA vous a été déclaré ? et ou vous en êtes dans les symptomes !! En ce qui me concerne j'ai déclaré cela il y a 5mois avec une UVEITE Aigue d'un oeil, je suis en arrêt maladie depuis.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Lun 16 Nov - 19:57

Chère BETOUX je vais essayer de répondre à tes questions. sissy13 aura aussi des choses à dire d'instructifs.

Pour changer ton pseudo (celui que tu as va très bien pourtant ). Il faut cliquer en haut sur PROFIL, puis dans PROFIL tu verras que tu peux changer ton nom d'utilisateur, puis en bas il faut cliquer sur enregistrer. Si tu veux mettre une image (un avatar) il faut cliquer sur PROFIL puis sur AVATAR et là tu peux choisir une image soit de ton propre ordinateur, où depuis internet.

Je t'informerai après mon passage à la sécu.

Pour répondre, il faut que tu sois connecté, et en bas tu cliques sur REPONDRE.

Chez moi la SPA a été déclarée en avril de cette année.

Pour les symptômes: je n'arrive plus tourner completement la tête. Lorsque le médecin m'appuie au mur pour mesurer, la tête est à 15 cm du mur, donc je deviens bossu. Douleurs assez fortes aux mains (doigts poignets), aux pieds (deviennent rouge et enflés presque tous les soirs) de plus les petits doigts de pieds ne bougent presque plus. Un pied commence à venir de travers. Douleurs très fortes aux niveaux des hanche et du haut du dos. je deviens de plus en plus raide.
J'ai du Psoriasi dans les cheveux, et les yeux rouges (parfois ils me piquent). Douleurs aux épaules et aux intestins.

De plus le toubib m'a dit que mon système nerveux est atteint à cause des douleurs prolongées.

Arrivé où tu en est... il ne faut pas baisser les bras, garder un bon moral, bien écouter les médecins, et surtout leur dire où tu as mal... tout leur dire de tes douleurs... il faut qu'ils sachent. Et si tu as l'impression qu'il prennent cela trop à la légère, il faut te plaindre sans hésiter. C'est-ce que j'ai fait lorsqu'un jour je suis allé à l'hôpital pour mon traitement au rémicade (anti-thf), et c'était vraiment pas sérieux, je n'ai même pas vu mon médecin.... seulement une jeune interne et j'ai du tout racconter à nouveau... j'en ai parlé à la secrétaire du médeciin au téléphone... la fois d'après j'ai vu mon médecin et tout allait bien... comme quoi!


Alors A+

Bonne soirée et bonne nuit...
Revenir en haut Aller en bas
danie



Féminin Nombre de messages : 394
Age : 68
Localisation : charente
Emploi/loisirs : retraitée généalogie lecture, brocantes,couture
Humeur : variable
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Jeu 19 Nov - 1:14

Bonour à tous

Ces taux et reconaissance d'invaliditées varient bien souvent en foncton des départements, ça parait invraisemblable, mais pourtant c'est vrai.
je ne sais pas si c'est toujours d'actualié, mais il fallait avoir un taux d'invalidité de 8o pour cent pour obtenir certaines aides dont la carte d'invalidité et la carte de stationnement? je croie qu'il y a eu du changement, moi ça fait plus de 10 ans que j'avais été reconnue en invalidité et obtenu une penssion d'invalidité, après 3 ans d'arrêt en longue maladie, maintemant je suis à la retraite donc je n'ai plus ce souci là.
Il y a plus de 40 ans que je vie avec la sponsy et la panoplie de ce qui ce grèffe autour: les spodylarthropaties "Uvéïtes, diarrhées,la fatigue, je suis suivi régulèrement pour le coeur, car il peut y avoir des épaississements des paroies ventriculaires.............
Ce qui me gêne le plus sont les douleurs au niveau du bassin, sous les omoplates, les coudes ,les mains il n'arrive d'avoir mal à la peau, de ne pouvoir rien supporter surtout la nuit, je ne peux pas supporter les draps où mes vêtements mais je n'ai pas de sporiasisse, les mains aussi ,toutes ces douleurs, tournent, quand une est calmée ça reprend aillieur, mais depuis quelques années, je suis en rémission, j'ai bien quelques petites poussées de temps en temps mais c'est rien à côté de ce que j'ai vécu au début de la maladie,
J'ai appris à vivre avec, à voire venir les grosses poussées et à les anticiper, depuis que je ne travail plus, les poussées ce sont bien calmées, , j'ai acheté un lit électrique , c'est vraiment formidables, surtout pour les douleurs nocturnes "on peut avoir droit à une aide financiaire par la sécu", ce que je maitrise très bien ce sont les uvéïtes, l'ophtalmo n'a donné une avance de médicaments à prendre des les premiers sympthômes et je ne fais plus d'uvéïtes, je les enraye tout de suite, la balnéo est bien aussi
pour savoir tout des droits que nous avons, il faut voire une assistante sociale ou aller a la MDPH de son département
Courage il y aura une rémission pour vous aussi
Bonne nuit
Danie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Jeu 19 Nov - 16:22

Je me demande comment vous faites pour être en aussi longue maladie. MOi mon docteur ne m'arrête que si j'ai une forte crise et il me fait des arrêts de 1 semaine. Au bout d'1 semaine je dois y retourner pour avoir droit à une autre semaine !
Je me vois pas faire ça pendant des mois pour obtenir une invalidité de la sécu.
ça me semble être le parcours du combattant.
Par contre, j'ai obtenu de la part de l'Ex-Cotorep, c'est à dire la Maison pour l'Handicapé, le statut de travailleur handicapé mais je n'ai pas le taux d'handicap qu'ils m'ont attribué. C'est évidemment en-dessous des 80%. Mais je ne touche aucune allocation (puisque je travaille) . Mais ça m'offre le droit de faire appel à leurs services pour obtenir une place de travail adaptée à mon handicap léger (pour l'instant).
Par contre, la sécu m'a mis à 100% pour tout ce qui est médicaments, rhumatos, kinési, etc.... mais ils ne m'ont jamais convoqué !!!!!!! ils se sont appuyés sur les documents fournis par mon Mèdecin traitant. N'importe quoi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Jeu 19 Nov - 16:42

Idem pour moi sissy13. Ils m'ont mis à 100% suite à une lettre de mon médecin... mais bon, j'ai déjà passé du temps à l'hôpital, et là j'ai pu voir en douce que j'étais classé niveau 3 pour la SPONDY. Après m'être renseigné auprès ndu kiné et du médecin, cela veut dire SEVERE. De plus j'ai d'autres problèmes en plus puisqu'ils arrivent pas à calmer mes douleurs, malgré les fortes doses de calments divers... alors je sais pas cela a peut-être joué pour le 100% sans avoir eu besoin de me présenter... mais là j'y vais le 24 pour l'invallidité. Cela à fait une semaine entre la lettre de mon médecins et la convocation... on verra ce qu'ils vont dire...

sissy13 essaye de te plaindre plus, dis à ton toubib que tu à mal, que tu n'en peux plus, il faut leur dire, sinon... rien.

Si le médecin m'a mis en arrêt maladie, c'est que la SPA a progressé d'une vitesse grand V, et si je suis toujours en arrêt c'est parce que je souffre encore beaucoup malgré le traitement, je souffre d'une grosse
fatigue continue et mon corps commence à se déformer (le pied droite et le haut du dos)... mais ce que dit danie plus haut expliquerait peut-être ce que tu vis... C'est pas facile.

Il faut cependant garder le moral.... ne nous laissons pas abattre... oh les coeurs!!!!
Revenir en haut Aller en bas
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Sam 21 Nov - 19:00

De toute façon j'ai une grande gueule !! je me mets en maladie que si vraiment je ne peux plus mettre un pied devant l'autre. Et il m'en faut pour me mettre dans un état pareil. De toute façon il faut que je sorte de chez moi pour mener le petitout à l'école. Et de toute façon faut que je me lève pour faire une machine et passer l'aspirateur. Donc si je peux me lever.... vous voyez la suite.
De toute façon à mon boulot actuel, je suis assise, je tape quelques devis et quelques factures, un peu de téléphone et OUPS c'est déjà 12H00 et j'ai fini ma journée. Donc pour l'instant sur ce boulot, je ne ferais pas tout pour me mettre en arrêt et en invalidité par la suite.
On verra bien au prochain employeur........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Mar 24 Nov - 16:51

Chère BETOUX

Voilà je viens de passer à la sécurité sociale.

Alors la doctoresse m'a dit que cela faisait seulement 6 mois que j'étais en arrêt de travail. Pour la sécu cela fait pas assez. Elle connait la SPONDY et les douleurs que nous avons, mais comme je suis encore en traitement pour essayer de freiner la maladie. Mais si dans 1 an j'en suis toujours au même point, ou cela s'est agravé, alors je passe derect en invalidité.

Le médecin a dit aussi que de tute façon je ne pouvais pas continuer mon métier d'agent de sécurité avec la SPONDY, alors si il y a de l'émélioration d'ici quelques mois, on peut essayer une réinssertion... mais comme il n'y a pas beaucoup de boulot, çà craint.

Voilà.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
pam



Féminin Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : Limoges
Emploi/loisirs : décoratrice
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Ven 4 Déc - 20:44

COUCOU tout le monde, je réponds à la question de betoux elle demandait des infos sur les taux d'invalidité. Pour ma part je suis reconnue personne handicappée depuis peu. Je suis entre 50 et 75 %, à savoir, qu'il y a 3 échelons, 3 status. En 1 : de 0 à 50 %, en 2 : 50 à 75 % comme moi, et enfin la dernière de 75 à plus. Comme d'après certaines de mes connaissances ce n'était (à leurs yeux) pas possible et pas normal d'avoir une si grande marge de %, j'ai écris à la MDPH qui m'a reçue pour en parler. Là, j'ai appris, que pour être à 75 % et plus il faut être alité ou du moins ne pas pouvoir se laver seule, manger seule, être assisté presque en permanance. De plus le logo, pour avoir droit aux placex handicappées, c'est de même. C'est bizarre mais c'est ainsi. Puis la fille m'a expliqué pour le status d'invalidité, souvent c'est après avoir été arrêté au moins 3 ans en démontrant que l'on suis bien toutes les prescriptions des médecins (tous confondus). De plus si on ne peux pas aménager de poste dans l'emploi ou la personne était on peut y avoir droit. Aussi parfois à mi-temps, c'est possible. Là l'invalidité prend une autre dimention. C'est tout pour le moment.
A bientôt Pam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pam



Féminin Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : Limoges
Emploi/loisirs : décoratrice
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Ven 4 Déc - 20:46

A pardon j'ai oublié, moi je suis en arrêt maladie, donc je touche les indémnité journalière. Alors coté argent je ne peux pas te répondre. Salut Pam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Dim 6 Déc - 14:02

j'avais écris un peu plus haut que mon mèdecin ne me mettait jamais en long arrêt de maladie.
Après une discussion avec lui à ce sujet, il m'a répondu "Sylvie (c'est mon vrai prénom, me voilà démasquée !" donc "sylvie, si jamais je vous met en arrêt maladie aussi longtemps, vous allez vous laisser aller, vous resterez chez vous coupée du monde, à vous lamenter, alors que vous avez un potentiel formidable. Il a rajouté "dans cette maladie, il est important de vivre ou de continuer comme si rien n'avait changé. D'aller au travail c'est avoir une raison sociale, une raison de se lever, une raison de continuer à vivre quasi-normalement. C'est d'avoir une dignité.".
Alors là, je suis restée ébahie. c'était la 1ère fois qu'il me parlait ainsi.
En plus, je fais un travail pas fatigant du tout et que j'aime par dessus tout.
Donc, normalement, je n'aurais jamais besoin de prime d'invalidité car mon caractère va à l'encontre de ça.
Mais d'après ce que j'ai compris, on arrive à avoir l'invalidité plutôt après une opération.
Pam on t'a dit que pour la maladie c'était 3 ans ! c'est long 3 ans. Et pour toucher combien au juste, personne en parle !
La spondy est particulière car on n'est pas 100% valide, mais on est pas non plus 100% invalide. Ce qui s'appelle un cercle vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pam



Féminin Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : Limoges
Emploi/loisirs : décoratrice
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Dim 6 Déc - 21:07

Ce n'est pas mon but d'être arrêté pendant 3 ans mais vu qu'ici sur limoges, le protocole pour un médicament commencé c'est minimum 6 mois d'essai concret, si je conmpte bien ça fait 2 par an, hors là celui que j'ai HUMIRA n'a pas bien l'aire de marché (mais je ne demande que ça afin de retrouver une vie potable et sociale) ceci dit je crois que nous sommes contrain de faire ce que les médecins ordonnent et moi de toute façon à moins de me recicler(encore une fois) dans une autre branche de métier ... mais lequel ? Mon emploi actuel avec ses postes, 2 sortes de postes : L'un continuellement debout à se baisser sans cesse ou toujours assise. Donc 8 heures dans l'un ou l'autre n'est en aucun cas possible! J'avais repris en mars mais je n'ai pas tenu le coup physiquement et vu l'ambiance le moral est bas là-bas comme dans beaucoup d'emploi aujourd'hui d'ailleurs et le stresse n'arrange pas les douleurs de la maladie.Les handicappés où je suis sont trétés un peu comme des animaux. Mais si je dois me reciclée, je suis prête à 100%.
A plus. Pam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Lun 7 Déc - 17:12

et bien tu sais, moi je suis assistante de direction. donc je ne fais pas trop d'effort voire pas du tout.
en plus à la fin de mon congé parental il y a 9 ans j'ai trouvé un poste à mi-temps à côté de chez moi. alors je me suis dit que je travaillerais à mi-temps jusqu'à ce que le petit soit au collège et après je reprendrais un temps complet.
Puis la spondy est arrivée (avec sa cape et son épée). Et mon mi-temps est très utile.
J'ai la chance d'avoir un mari qui bosse dans le bâtiment , alors on n'a pas trop de souci financier. Mais c'est sûr qu'il faudra que je travaille jusqu'à la retraite car si parfois mon mari n'a pas de chantier , mon mi-temps couvre quand même le crédit de la maison, donc c'est pour ça que je ne peux pas me permettre de m'arrêter.
A moins que cette fameuse invalidité soit bien rémunérée.
Mais j'ai comme un doute.
Te recycler, ça sera surement possible. Il y a tellement de métiers où on ne bouge pas . Mais c'est sûr qu'il faut que ça plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pam



Féminin Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : Limoges
Emploi/loisirs : décoratrice
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Lun 7 Déc - 22:05

Bonjour sissy13, oui c'est déjà difficile de travaillé lorsqu'on est bien, en bonne santé, j'ai déjà dis sur le forum, ça faisait 8ans que je cherchais une stabilité professionnelle. Alors c'est ça qui me fait du souci, car mon mari n'est qu'en CDD pour l'instant et moi avec les problèmes physique de Mme Spondy celà risque d'être compliqué. Quelque part tu as de la chance, un métier qui te plait et ne remue pas trop ton corps pour pas affolé de trop Mme Spondy, c'est bien et tant mieux. Tant que tu peux ...
Justement j'ai rendez-vous à la médecine du travail dans 2 semaines, alors j'espère que je n'aurais pas de mauvaises nouvelles.
De plus j'ai un peux de chance; le travail rame (30% de moins que l'année passée ont passé commande) dans mon entreprise, alors du coup je pense qu'ils me gardent sous leur coude, je leur coute pas grand chose (en indémnité journalière à la sécue)mais s'il y avait beaucoup de boulot, il pourraient me licencier pour engager quequ'un d'autre afin de prendre ma place pour parrer au commandes. Donc je ne me plein pas sur ça. Néanmoins tout à une fin un jour, et là dure, dure.
Que vais-je devenir ? Qu'allons-nous devenir ? Pourrons-nous seulement vivre dignement ? ça ça mangoisse. A bientôt merci de m'écrire. Pam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danie



Féminin Nombre de messages : 394
Age : 68
Localisation : charente
Emploi/loisirs : retraitée généalogie lecture, brocantes,couture
Humeur : variable
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Lun 7 Déc - 23:32

Bonsoir à toutes et à tous.
Oh!!! les filles vous arrêter avec vos scrupules de travailler où ne pas travailler, mettez vous bien dans la tête qu'à un moment où un autre vous ne pourrez plus travailler, j'espère pour vous que ce sera que du provisoir , mais vous ne referez jamais le travail que vous avez fait avant d'avoir rencontrer notre très désagréable et collante copine spondy, alors assurez vos arrières , essayer d'avoir au moins une reconnaissance travailleur handicapé, ça pourra vous aider pour vous reclasser, faire des formations pour repartir sur d'autres bases qui seront mieux adaptée à votre santé, vous pourrez avoir un emploi protégé, car si un employeur vous embauche comme travailleur handicapé, ,il est tenu de vous donner un poste adapté à votre santé et c'est là qu'il faut vous battre, car l'employeur aura des avantages pour vous embaucher, Toi Syssi, tu pouras peut-être avoir un ordinateur vocal si tu ne peux plus tapper vue que tes mains te font terriblement souffrir il y a aussi des fauteuils de burreau adapter et ça l'employeur à des aides pour les obtenir.
si tu te trouve bloquée à ne pas pouvoir bouger,,tu seras bien obligée de t'arrêter on ne va t'enmener sur une civière pour alller bosser non.
L'arrêt maladie c'est sûre il y a perte financière 50 pour cent de ton salaire, l'invalidité c'est 90 pour cent des 10 meilleurs année de tes salaires? à moins que ce ne soit changé ces derniers temps. car là aussi beaucoup de choses changent mais pas souvent dans le bon sens;
A un moment où un autre vous serrez confrontée au problème car soit vous ne pourrez plus assurer votre poste et on vous virera sans état d'âme, sois vous serrez trop souvent en maladie, où trop longtemps en arrêt maladie et on vous serrez licenciées, et les revenus financiers seront les mêmes qu'en arrêt maladie, le primordial aujourd'hui ce n'est pas de savoir si vous n'allez plus travailler dans ce que vous faites actuellement,mais de savoir comment vous allez pouvoir continuer à travailler avec votre spondy, la reconnaissance travailleur handicapé n'est pas un déshonneur, c'est reconnaitre que l'on à du courrage de continuer à travailler mais différament, je ne sais pas si je me suis bien exprinée pour vous faire comprendre ce qu'il est important de faire, car ça devient de plus plus dificile d'obtenir les choses? surtout pour l'invalidité, il faut ce battre toujours.
Bon courage à bientôt
Danie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pam



Féminin Nombre de messages : 50
Age : 43
Localisation : Limoges
Emploi/loisirs : décoratrice
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Mar 8 Déc - 10:46

Bonjour danie. C'est vrai tu as raison, mais c'est difficile de s'y résoudre et de faire un trait sur sa vie d'avant. Pour moi, c'est peut-être parce que cette mauvaise surprise de la vie n'est pas vieille, celà fera un an en janvier prochain que je sais enfin ce que j'ai, et que le nom de Spndy est tombée. Au moins je sais pourquoi ! Néanmoins l'espoir d'avoir un boulot stable était l'une de mes priorités, aujourd'hui il faut trouver un autre but. Pour l'instant pour moi, c'est celui d'avoir le moins mal possible et de suporter les autres sans leur en vouloir d'agir ainsi envers moi. D'être si incompréhensif mais tu as raison ! Je suis reconnue personne handicappée mais tu sais toute chose inconnue fait peur et j'ai peur !
A bientôt et merci. Pam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Mar 8 Déc - 19:11

Coucou ma copine Danie.
Je suis contente que tu viennes voir ce qui se passe sur ce forum.
J'arrive pas à me résigner à m'arrêter un jour de travailler. Impossible. Oh oui qu'elle m'emm..... cette maladie. Elle a pris la peine de chambouler ma petite vie. J'en ressens les effets quotidiennement.
Je me dis qu'il y aura un arrêt des grosses souffrances un jour. Une sorte de rémission. C'est pour ça que je tiens bon le cap.
En plus, rester à la maison ne sera pas de tout repos. Et je me vois mal de raconter le soir à mon mari des histoires de "ménage". Au moins, au boulot j'ai des nouvelles croustillantes à raconter à table. C'est important.
Mais j'avoue, que j'aimerais m'arrêter de travailler et faire des activités comme tu le fais. Mais , je pressens que si j'arrête ça sera plutôt une descente aux enfers pour moi. Je vais me relâcher. Mais je ne me triture pas trop la tête avec ça car cet avenir là est encore loin. Je vais m'accrocher pour ne pas faiblir. Surtout NE PAS FAIBLIR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Mer 9 Déc - 17:43

Bonjour à toutes et à tous

Concernant l'invalidité, il faut voir jusqu'où la personne est atteinte, il y en qui peuvent tenir debout ou assises d'autre pas... c'est différent pour chacun.

De mon côté après avoir vu le médecin conseil de la sécu qui a renvoyé l'invalidité à dans un an si mon cas ne change pas ou s'agrave (il faut dire que je suis bien atteint, j'ai les doigts du pied gauche paralysés, le pieds droit qui entre en dedant, des douleurs au niveau des hanches qui ne cessent jamais...) car cela fait que 6 mois que je suis en arrêt maladie, je viens quand même de recevoir le dossier à remplir afin de pouvoir toucher la pension d'invalidité (?????). Je les ai appelé en leur disant ce que m'avait dit le médecin conseil, et eux m'ont répondu que le médecin conseil à donner l'ordre d'envoyer cette demande de pension...

Cela devient compliquer leur affaire...

Bah, je fais ce qu'ils me disent de faire et on verra bien.

Bon à bientôt tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Pepito



Masculin Nombre de messages : 56
Age : 70
Localisation : Anglet 64600
Emploi/loisirs : Retraité, Photos, Calligraphie enluminure quand je peux...
Humeur : Changeante comme le temps
Date d'inscription : 25/02/2010

MessageSujet: Invalidité   Ven 26 Fév - 16:35

Bonjour SISSY13,

Mon médecin m'a dit la même chose en 1988, passer par la COTEREP j'ai pu trouver un travail plus à ma porté (mon métier était plombier).
Je doit reconnaître que d'avoir l'esprit occupé ma amené à moins penser aux douleurs. C'est lors de ma mise à la retraite que je me suis rendu compte qu'il avait raison. Il m'a fallut 2 ans pour trouvé des occupations. Maintenant noyé dans ces occupations j'ai le même état d'esprit que lorsque je travaillais. J'ai de nouveau envi de foncer, de vivre.

C'est une façon comme une autre pour supporter. En plus je pense à ma grand mère qui avait les mêmes problèmes et mise dans un corset à 55 ans. Le seul remède alors c'était l'aspirine. De me rappeler cela m'empêche de baisser les bras.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SISSY13



Féminin Nombre de messages : 571
Age : 48
Localisation : Là où le Ricard coule à flot !
Emploi/loisirs : assistante de direction ça fait mieux que secrétaire
Humeur : Motivée, mais fatiguée !
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Ven 26 Fév - 19:25

Et quand on dit "LE TRAVAIL C'EST LA SANTE" !
c'est peut être quelqu'un de très malade qui a eu cette riche idée. Avant je n'en comprenais pas les termes.
mais aujourd'hui, j'ai compris.
Alors c'est sûr que je vais pas me tuer à la tâche non plus !
Mais de ne pas penser à Elle (la spondy), c'est le plus important.
Quelle horreur Pépito, cette histoire de corset.
J'en ai entendu parler : avant il ne fallait surtout pas que les gens atteints de spondy bougent et ils avaient comme remède ce fameux corset. Bonjour l'ankylose, il n'y a rien de mieux;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 54
Localisation : 06
Emploi/loisirs : _____
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Mer 7 Sep - 20:52

bonjour, nouvelle sur le forum, j'ai lue une grande partie de vos messages. Cela me rassure un peu de savoir que je ne suis pas seule dans ce cas.
spa pso et axiale déclarée depuis avril 2010, je suis fatiguée de dire que je suis fatiguée...
Je suis passé par la salazo, et tous les anti-inflamatoir pour
finalement etre hospitalisée afin de mettre en place le traitement humira et en plus antalgique, antidouleur, anti-inflamatoire, antidépresseur, depuis novembre 2010.
mon pso avait disparu, voilà qu'il réapparait et avec tous les symptomes qui ressurgissent tout doucement.
J'ai a nouveau rdv la semaine prochaine avec mon rhumato hospitalier.
Le problème, est que j'ai été convoquée à la médecine du travail, par l'intermédiare de la cpam, le doc de la médecine du travail me déclare inapte. je ne sais plus où j'en suis, et même plus capable de réfléchir tellement je fatigue et de plus pas franchement aidé par mes proches, qui ne comprènent pas la maladie. Merci, de me conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taux d'invalidité.   Aujourd'hui à 8:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Taux d'invalidité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Narcolepsie et taux d'invalidité
» Taux d'invalidité
» MDPH – Carte d’invalidité
» demain rdv au tribunal contentieux mdph
» Carte de priorité pour personnes handicapées(Station debout pénible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
acs-france pour mieux vivre avec sa spondylarthrite :: SALON DE PAPOTAGES :: La spondylarthrite au quotidien-
Sauter vers: